Les postures pénibles se caractérisent par une position forcée des articulations, imposant des angles articulaires extrêmes (ex : bras au-dessus de la ligne des épaules). Le maintien prolongé de positions articulaires forcées génère des contraintes physiques :

  • Locales : bras en élévation, poussée avec le talon de la main, posture accroupie, agenouillée, sur la pointe des pieds, le dos penché en avant, la tête en rotation ou en élévation…,
  • Globales : station statique prolongée.

Quels sont les métiers exposés ?

Tous les secteurs peuvent être exposés, mais plus particulièrement :

  • BTP, notamment les travaux qui sont réalisés en position agenouillée (carreleur, couvreur, pavage) ou avec les bras en élévation (plaquiste, frigoriste, peintre),
  • Entretien des espaces verts,
  • Transport, livraison et stockage qui nécessitent des prises au sol ou en hauteur,
  • Commerce et grande distribution : employé commercial, caissière…,
  • Nettoyage et maintenance,
  • Métiers de l’automobile : préparateur véhicule, peintre…,
  • Industrie et agroalimentaire,
  • Secteurs du soin, du médico-social et de la petite-enfance,
  • Métiers de la coiffure et de l’esthétique.
QUELLES CONSÉQUENCES ?
OBLIGATIONS POUR L'EMPLOYEUR
COMMENT AMÉLIORER LA SITUATION DE TRAVAIL ?
Print Friendly, PDF & Email
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn