Elle est demandée par l’employeur. Elle a lieu lors de la reprise du travail, dans un délai maximum de 8 jours, afin d’apprécier l’aptitude du salarié à reprendre l’emploi occupé et, si nécessaire, d’adapter le poste de travail. Le médecin du travail délivre une fiche d’aptitude.

Elle est obligatoire :

  • après une absence d’au moins 30 jours pour maladie ou accident (professionnel ou non),
  • après un congé maternité,
  • après tout arrêt sans délai de durée pour maladie professionnelle.

Pourquoi une visite de reprise ? Exemple pratique…

Un magasinier reprend son activité alors que le diabète dont il souffre est mal équilibré : le risque d’hypoglycémie est majeur avec possibilité de perte de connaissance.
Ce salarié, vu en visite de reprise, sera adressé à son médecin traitant pour l’adaptation de son traitement et sera temporairement exempté de conduite de chariot autoporté.

Print Friendly, PDF & Email
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn