Il s’agit de travaux réalisés dans un milieu où la pression est supérieure à la pression atmosphérique :

  • Sous l’eau, par exemple, la pression augmente d’1 bar (1000 hectopascals) tous les 10 m de profondeur,
  • Dans un local ou une enceinte dont on a artificiellement augmenté la pression.

Quels sont les métiers exposés ?

L’exposition au milieu hyperbare concerne les :

  • Travaux en milieu humide : scaphandriers, plongeurs, scientifiques, cameramen, pompiers…,
  • Interventions dans des locaux où la pression a été artificiellement augmentée : caisson hyperbare, tête de tunnelier, enceinte de confinement de réacteur nucléaire…
QUELLES CONSÉQUENCES ?
OBLIGATIONS POUR L'EMPLOYEUR
COMMENT AMÉLIORER LA SITUATION DE TRAVAIL ?
Print Friendly, PDF & Email
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn